Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

ACCUEIL de JOUR itinérant de la PLAINE de l’ AIN

L’accueil de jour est destiné aux personnes âgées souffrant de la maladie d’ Alzheimer ou troubles apparentés, nécessitant une présence bienveillante afin d’être accompagnées dans les gestes de la vie quotidienne…

1 Territoire

La plaine de l’AIN

3 Villes

Lagnieu – Ambérieu – Meximieux

1 Équipe de professionnels

pour accompagner les personnes malades et soutenir leurs proches.

Les missions principales sont :

Pour la personne accueillie :

Rompre l’isolement et favoriser la socialisation. Stimuler, maintenir voire restaurer les capacités, dans le respect de l’histoire individuelle, des goûts et désirs de chacun. Améliorer le bien-être, l’estime de soi par différents types d’ateliers.

Pour l’aidant principal et la famille :

Temps de répit, soutien psychologique et possibilité de rencontre d’autres familles touchées par la maladie.

Participer au travail de réseau :

Favoriser le maintien à domicile le plus longtemps possible et dans les meilleures conditions possibles par des échanges pragmatiques avec les partenaires intervenants déjà au domicile d’une part et d’autre part en facilitant l’orientation vers les lieux de vie si nécessaire.

Pour qui ?

Personnes âgées de 60 ans et plus vivant à domicile, en perte d’autonomie et souffrant de maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés à un stade léger ou modéré. La personne accueillie doit bénéficier d’un suivi spécialisé pour sa maladie, avoir été diagnostiquée par un gériatre ou un neurologue lors d’une consultation spécialisée (consultation mémoire). La personne accueillie ne présente pas de comportement incompatible avec la vie en collectivité. La personne ne nécessite ni une prise en charge médicale lourde relevant d’un service hospitalier, ni un appareillage permanent de surveillance.

Comment ?

La demande d’admission à l’Accueil de Jour Itinérant émane directement de la personne malade et de son référent familial, orientés par les partenaires médicaux ou associatifs. Étapes à suivre etapes

eget risus. pulvinar Phasellus leo. venenatis, Praesent ipsum